Accueil > Qui sommes nous ? > Nos partenaires

Nos partenaires

Pacte Civique

« Pour construire ensemble un futur désirable par tous »

D&S est à l’initiative du lancement du Pacte Civique en mai 2011, avec La Vie Nouvelle et le mouvement « Poursuivre ». D&S soutient financièrement le pacte civique. Des membres du CA de D&S participent à l’animation du Pacte civique. Des membres de D&S sont impliqués dans les groupes locaux du Pacte Civique en France et participent à son animation.

Le Pacte civique est un rassemblement de citoyens et d’élus, de militants associatifs et syndicaux, d’associations, mouvements et cercles de réflexion. Tous partagent le même constat sur les dégâts que subit notre société.
Tous ont une même ambition : contribuer à sa transformation par une démarche nouvelle:
– un changement des comportements individuels,
– une modification du fonctionnement collectif de nos organisations,
– un changement institutionnel de nos politiques publiques.

Faisant le constat d’une société confrontée à la difficulté à se réformer et à des défis sans précédent, le projet du collectif Pacte Civique est de construire ensemble un futur désirable par tous en conjuguant quatre valeurs qui sont au cœur de sa démarche : créativité, sobriété, justice et fraternité.

Ces valeurs doivent guider à la fois les changements de comportements personnels, les mutations de nos organisations et l’évolution en profondeur de nos institutions publiques. En effet, le changement de société nécessaire ne sera possible que s’il s’accompagne d’une évolution des mentalités.

 

La vie nouvelle

« Pour une alternative personnaliste et citoyenne »

La Vie Nouvelle (LVN) a été un des partenaires de D&S pour l’élaboration et le lancement du pacte civique en mai 2011, et pour le colloque organisé à St Denis par D&S en 2006 : « La démocratie, une valeur spirituelle? ».

LVN – personnalistes et citoyens a plus de 60 ans d’expérience dans l’animation et l’éducation populaire dans une trentaine de villes en France, Belgique et Luxembourg. C’est une association pluraliste, indépendant et libre de tout parti, syndicat ou église.

Elle compte aujourd’hui environ 500 membres répartis en 5 territoires autonomes, 30 groupes et 5 ateliers de recherche.

 

Mouvement « Poursuivre »

Le mouvement a été l’un des partenaires de D&S pour le colloque de St Denis « Démocratie, valeur spirituelle? » et pour le lancement du Pacte Civique.

Les racines du Mouvement Poursuivre sont issues du scoutisme et de « La Vie Nouvelle ».  Les fondateurs ont gardé l’idée de la prééminence de la personne et le sens du groupe, empruntés à Emmanuel Mounier sous le terme de personnalisme communautaire. Ils ont construit à partir de 1972 un Mouvement de réflexion et de recherche qui a pris le nom de Poursuivre en 1988.

 

Le forum 104

L’espace du « Forum 104 », (104 rue de Vaugirard, Paris 6e) héberge Démocratie & Spiritualité chaque mois pour ses méditations inter-spirituelles et pour certaines de ses conférences

Le Forum 104 est une association loi de 1901 qui anime un espace culturel et interspirituel au cœur de Paris grâce à une équipe aux compétences complémentaires : théologiques, psychologiques, pédagogiques et artistiques. Il s’engage à offrir un cadre favorable à l’accueil et à la rencontre des personnes et des associations, en mettant à leur disposition des salles pour leurs activités propres.

En tant que « centre culturel et interspirituel », il propose un programme indépendant de celui des associations qu’il accueille. Son objectif est d’offrir à ses utilisateurs à la fois une expérience culturelle de rencontres entre diverses approches de l’homme et de la société ou de la spiritualité et une expérience relationnelle de pratiques et d’échanges entre des personnes et associations d’horizons divers.

 

 Solidarités Nouvelles face au Chômage – SNC

« Changeons de regard sur le chômage »

Fondée en 1985 à l’initiative d’un groupe d’amis autour de Jean-Baptiste de Foucauld, actuel président de D&S, pour lutter contre le chômage et l’exclusion, cette association agit aujourd’hui dans la France entière, grâce à un réseau de 2 400 bénévoles répartis dans 182 groupes locaux.

Indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse, SNC ne perçoit pas de subventions de l’Etat et s’appuie sur le soutien de donateurs particuliers et de personnes morales.

SNC déploie ses actions autour de 3 axes :

  • L’accompagnement individuel, personnalisé et dans la durée des chercheurs d’emploi par des binômes de bénévoles qui les écoutent, les conseillent dans un cadre informel, un café, par exemple.
  • La création d’emplois solidaires, dans des structures de l’Economie Sociale et Solidaire, pour les personnes dont la recherche d’emploi se prolonge.
  • La participation au débat public pour défendre les intérêts des chercheurs d’emplois et lutter contre toute forme de stigmatisation.

 

Coexister 

« Diversité de convictions, Unité dans l’action »

Coexister a participé à l’université d’été 2017 « Education, citoyenneté, spiritualité »

Coexister, mouvement interconvictionnel des jeunes, association loi de 1901, est un mouvement de jeunes de 15 à 35 ans, de toutes religions ou agnostiques, ou athées. Elle milite pour le vivre ensemble et pour la cohésion sociale, par le biais d’actions de dialogue pour apprendre à se connaître, de solidarité pour faire ensemble et d’actions de sensibilisation à la laïcité et à la déconstruction de préjugés.

Notre intuition, que nous appelons la Coexistence Active, refuse d’un même mouvement à la fois le prosélytisme et le syncrétisme : le choc des civilisations et le relativisme sont deux maux qui ne permettent pas un véritable vivre-ensemble dans un climat serein.
Notre devise « Diversité de convictions, Unité dans l’action » nous invite à construire l’unité autour de ce que nous faisons en préservant la riche diversité de ce en quoi nous croyons.

Coexister compte 2500 adhérents dans 33 groupes actifs dans toute la France et intervient auprès des élèves de collèges ou lycées, dans les quartiers, à la demande.

 

Association Enquête

« Mieux se connaître pour mieux se comprendre et mieux vivre ensemble »

L’association « Enquête » a participé à l’université d’été 2017 « Education, citoyenneté, spiritualité »

L’objet d’ »Enquête », association à but non lucratif, créée en 2010, c’est la création et le développement d’outils pour éduquer au fait religieux et à la laïcité les enfants de 8 à 12 ans. Elle intervient également auprès des adolescents à la demande de structures partenaires.

Pour ce faire, elle développe à partir du programme d’enseignement officiel des pédagogies et des outils ludiques, avec trois objectifs : connaitre et comprendre le monde, évoquer ces questions sur un mode apaisé et articuler cet enseignement (ou cette découverte) des faits religieux avec une éducation à la laïcité, présentée comme un espace de liberté. Enquête forme et outille aussi les éducateurs : parents, enseignants, chefs d’établissement.

Enquête est agréée par le ministère de l’Éducation nationale et lauréate de l’initiative présidentielle « La France s’engage », en 2015.

 

Cités d’or

« Réinventons l’éducation populaire »

Le mouvement « Les Cités d’Or » a participé à l’université d’été 2017 « Education, citoyenneté, spiritualité »

Les Cités d’Or, c’est d’abord un ensemble de convictions qui animent des hommes et des femmes de tous les âges et qui les réunissent autour d’un projet singulier depuis 2007.

 

Esprit civique

« La personne au cœur de la gauche »

Jean Baptiste de Foucauld président de D&S a participé à la rédaction du manifeste d’Esprit Civique en 2014.

Esprit Civique est un cercle politique à l’interface de la société civile et des décideurs politiques. Il réunit des élus, des personnes engagées dans le mouvement social (ONG, associations…) et dans le monde de l’entreprise.

Héritier à gauche de la tradition du christianisme social, Esprit Civique est ouvert à tous ceux qui, dans la diversité de leur sensibilité, de leur croyance ou de leur non-croyance, partagent la culture humaniste inspirée du personnalisme. Il s’inscrit dans le sillage de la pensée de Mounier, Levinas et Ricœur.

 

Ligue de l’enseignement

« Construisons l’avenir par l’éducation populaire »

La ligue de l’enseignement a participé à l’université d’été 2017 « Education, citoyenneté, spiritualité »

Mouvement laïque d’éducation populaire, créé en 1866 par Jean Macé et des Républicains soucieux de permettre à tous d’accéder à l’éducation, à la culture et aux loisirs. La Ligue de l’enseignement propose des activités éducatives, culturelles, sportives et de loisirs. Elle regroupe, à travers 103 fédérations départementales, près de 30 000 associations locales présentes dans 24 000 communes et représentant 1,6 million d’adhérents.

Un engagement militant
Pour les 500.000 bénévoles et 18.000 volontaires en service civique, s’engager à la Ligue c’est :
– faire le choix d’une planète vivable, de sociétés ouvertes, généreuses et responsables ;
– apprendre par et avec les autres, faire vivre la convivialité et la fraternité ;
– construire de la solidarité et agir contre les inégalités ;
– prendre sa part d’une démocratie qui implique tous ses citoyens ;
– créer un lien entre des actes à la mesure de chacun et des combats à l’échelle de l’humanité.

 

La Traversée

« Traverser, c’est recréer des liens, retrouver des repères, s’engager avec d’autres dans une dynamique de vie »

La Traversée a participé aux travaux de l’université de D&S en 2017 « Education, citoyenneté, Spiritualité »

La Traversée est une association qui accueille, depuis 1996, toute personne confrontée aux souffrances liées à la solitude, l’isolement, les ruptures et l’exclusion sociale.

Son approche est fondée sur une éthique qui prend en compte la personne dans toutes ses dimensions : corporelle, psychologique, relationnelle et spirituelle, dans son histoire personnelle et sociale.

Elle propose un accueil dans un lieu chaleureux au cœur du 9e arrondissement de Paris, assuré par une équipe de professionnels bénévoles : accompagnants, psychothérapeutes, psychologues, médecins et psychiatres, formateurs, qui bénéficient d’une formation régulière et de supervisions assurées par des experts.

Le financement de La Traversée est fondé sur les cotisations de ses membres et sur des dons privés ou de fondations d’entreprises.

 

Observatoire Pharos

L’observatoire Pharos a participé aux travaux de l’université de D&S de 2015

Une démarche indépendante et pluraliste de contextualisation des réalités culturelles et religieuses au service des acteurs de terrain et des organisations publiques ou privées.

L’Observatoire Pharos c’est :

  • Une présence sur le terrain, au plus près des lignes de fractures
  • Une méthode fondée sur le croisement des regards, des savoirs et du droit
  • Un réseau international d’observateurs
  • Une production d’analyses « à 360° »
  • Une offre intégrée et personnalisée de médiation, de pédagogie et d’accompagnement

 

Ecoute et Partage en Lorraine

Ecoute et Partage a participé aux travaux de l’université de D&S en 2017 « Education, citoyenneté, Spiritualité »

Ecoute et Partage est un espace de rencontre et de respect ouvert à tous, quelles que soient leur position politique ou religieuse ; un espace de libre parole et de libre action où chacun peut se sentir en confiance et reconnu pour partager sa réflexion sur les évènements de la vie, sur sa vie, et rechercher du sens ; un lieu et un moment où chacun peut librement, sans crainte d’être jugé, s’écouter ou écouter l’autre en profondeur pour partager en vérité ce qui lui tient à cœur.

 

Observatoire de la laïcité

L’observatoire de la laïcité a participé aux travaux préparatoires de l’université de D&S en 2017 « Education, citoyenneté, Spiritualité »

L’Observatoire de la laïcité assiste le gouvernement dans son action visant au respect du principe de laïcité en France. Il réunit les données, produit et fait produire les analyses, études et recherches permettant d’éclairer les pouvoirs publics sur la laïcité. Il peut saisir le Premier ministre de toute demande tendant à la réalisation d’études ou de recherches dans le domaine de la laïcité. Il peut proposer au Premier ministre toute mesure qui lui paraît permettre une meilleure mise en œuvre de ce principe, notamment pour assurer l’information des agents publics et privés, des usagers des services publics, des élus et des représentants des cultes. Enfin, il est consulté par le Premier ministre ou les ministres sur des projets de textes législatifs ou réglementaires.

En continuant votre navigation, vous acceptez que ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Plus d'infos

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

x