Accueil > À la une > Paroles partagées aux ateliers D&S « Ma boussole de vie » pendant les Dialogues en Humanité 2017

Paroles partagées aux ateliers D&S « Ma boussole de vie » pendant les Dialogues en Humanité 2017

Sous les arbres du parc de la tête d’or à Lyon, dans le cadre des « Dialogues en Humanité » les 7 & 8 juillet 2017, D&S a organisé deux ateliers «  Ma boussole de vie », auxquels ont participé 22 personnes dans une variété intergénérationnelle plutôt féminine, avec une majorité de personnes en activité et dont la plus jeune de 18 ans venait de réussir son baccalauréat avec mention très bien.

L’exercice consistait à prendre un petit temps afin que chaque personne dessine sa boussole de vie (ce qui la guide ou la motive sur son chemin de vie) puis de partager  et commenter son dessin, si quelques personnes ont vraiment dessiné, beaucoup ont mis des mots qu’ils ont expliqué dans une authenticité émouvante.

Nous avons pu constater nos approches différentes de la boussole, mais néanmoins nous cherchons tous un chemin d’humanité, de bienveillance, d’équilibre, d’harmonie, de paix où la spiritualité est souvent présente, via notre voix intérieure ou par une pratique spirituelle.

Chaque personne ayant pu exprimer rapidement des témoignages en profondeur et en authenticité, dans le respect de chacun sans se couper la parole. Quand fut venue l’heure de se séparer après avoir dépassé largement les deux heures prévues, tout le monde a pris un moment de silence en se tenant la main, ce fut un moment intense de partage.

Marie-Thérèse témoigne : « J’ai bien apprécié l’atelier qui a posé de vraies questions assez profondes sur l’importance de la vie intérieure et du spirituel dans la manière de conduire nos vies… »

 

Paroles des participants: « Ma boussole de vie c’est…

Daniela, c’est sa fille qui a été son cap tout au long de sa vie et lui a permis d’avancer.

Françoise, se voit comme une marcheuse avec ses deux jambes qui l’ont guidée: l’une ce sont les droits de l’homme, l’autre étant la spiritualité laïque avec la pratique du yoga.

Emilie, ce sont les valeurs de bienveillance, de respect et de Fraternité qui la guident.

Mathilde, ce sont les questions de Liberté, avec ce besoin d’oser en développant une grande qualité de relation avec les autres, c’est sa mission de vie.

Noémie, sa vie se conçoit en strates « géologiques », d’abord tout en en bas le « quotidien » (repas, courses, lessives, vaisselles…), puis la strate de la famille, puis celle du travail qui prend beaucoup de temps, puis vient au-dessus les rêves et rêveries.

Danielle, son cap Nord c’est son travail dans son cabinet, à l’Ouest c’est l’immédiateté, au Sud c’est la profondeur et à l’Est, c’est le mouvement, la santé, les relations. Elle aspire à être utile en se donnant des espaces de respiration.

Jean Pierre, son cap c’est la nature, avec le mouvement de soleil (du levant au couchant), avec cette aspiration à écouter la parole du peuple et apprivoiser la mort dans son quotidien. Il souhaite combattre les inégalités et désire un monde sans guerre en développant la convivialité et la gentillesse.

Jean Luc, instituteur, c’est réussir sa vie sur Terre vers plus de fraternité, souhaitant développer chez les enfants leurs capacités manuelles et intellectuelles, afin de les tirer vers le haut et face à leurs très chahutées, il souhaite leur faire découvrir la résilience.

Pierre, psychothérapeute, il souhaite développer des rencontres magnétiques avec ses patients et tous ceux qu’il rencontre.

Marie-Laure, ce qui compte c’est la politique et la spiritualité, dans une bienveillance réciproque où le mode de vie est cohérent, notamment dans son rapport aux autres, elle développe sa vie intérieure par la pratique quotidienne du yoga.

Marie, c’est l’humain d’abord qui compte dans sa vie, le partage, prendre le temps avec les autres, donner du sens à sa vie, cela lui donne de l’énergie tous les matins, tout en recherchant l’humilité.

Véronique, recherche des environnements propices à la méditation, au silence afin de développer l’harmonie entre le corps et la tête (esprit), elle veut s’ouvrir aux énergies de la nature. Tracer son chemin est son salut.

Claude, (homme), estime qu’en chacun de nous est caché le féminin, c’est notre mystère, notre voix intérieure, notre recherche d’harmonie permettant de collectivement mieux vivre tous ensemble.

Sylvie, son cap est la recherche d’équilibre à tout instant, entre famille, santé, travail, argent, c’est une harmonie qu’elle trouve dans le Feng Sui, c’est son centre et la médecine douce l’aide à mieux vivre cet équilibre.

Valérie, recherche dans les relations aux autres sa joie de vivre dans une démarche de paix, que ce soit au travail, ou dans les loisirs, c’est sa bonne santé !

Mathilde, le soleil et la météo déterminent son humeur matinale qui l’entraine toute la journée à agir, mais le contexte social et les contraintes agissent sur sa santé.

Noureddine, estime n’avoir pas eu de boussole dans son enfance, il n’avait pas le choix. Il tente de résister à l’idéologie dominante, il souhaite écrire sa trace et il estime que chacun a sa place sur Terre pour un partage authentique.

Marie Françoise, le nord c’est le ciel : Dieu, le Sud : la Terre, Est-Ouest : c’est mon chemin et elle affirme que la vie est belle.

Jean Marc, son cap est la recherche d’être heureux, à l’écoute de son corps, et prendre soin.

Marie Pierre, la démocratie c’est le partage avec les autres et la spiritualité c’est l’indispensable recherche de sens de sa vie. Où vais-je ?

A propos Régis Moreira

Sur le même thème...

L’éthique du débat et la démocratie délibérative

En ce temps d’essoufflement de notre démocratie représentative, il est primordial de faire vivre la démocratie délibérative, un des fondements de la démocratie citoyenne. La qualité de la délibération comme de la discussion repose sur une éthique du débat à mettre en œuvre à temps et et à contre temps avec exigence. Nous ne réussirons pas nos indispensables transformations personnelles et collectives permettant de conduire les indispensables mutations politiques sans promouvoir les principes et les règles de l'éthique du débat dans le cadre d'approches démocratiques innovantes.

Laisser un commentaire

En continuant votre navigation, vous acceptez que ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Plus d'infos

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

x