Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Paris Bd St Germain: rencontre conviviale avec Serge Tisseron

11 décembre 2017 - 19 h 00 min - 21 h 00 min

– Lundi 11 décembre à 19H: :

réunion conviviale avec Serge Tisseron , pédopsychiatre et psychanalyste.

Thème : les conséquences du numérique sur le vivre ensemble et dans l’éducation : difficultés et ressources pour les jeunes.

 

 au 250 bis Boulevard Saint-Germain (75007) Paris (Métro: solférino)

(digicode extérieur : 25B01 ; intérieur dans le hall : 62401 ; salle au premier étage)

Serge Tisseron

 Serge Tisseron est psychiatre, docteur en psychologie habilité à diriger des recherches, membre de l’Académie des technologies, chercheur associé à l’Université Paris VII Denis Diderot (CRPMS). Il a réalisé la première thèse sous la forme d’une bande dessinée (1975), puis découvert le secret de la famille de Hergé uniquement à partir de la lecture des albums de Tintin (1983). Il a imaginé en 2007 les repères « 3-6-9-12, pour apprivoiser les écrans », et l’activité théâtrale appelée « Jeu des Trois Figures » pour développer l’empathie et lutter contre la violence. Il a créé en 2012, en lien avec le MEDDE, le site « memoiresdescatastrophes.org, la mémoire de chacun au service de la résilience de tous ».

Cliquez sur chacune de ces bannières pour accéder aux sites correspondants

jeu des 3 figures
3-6-9-12
…« Nous comprenons bien pourquoi il faut éviter de mettre un enfant de moins de trois ans devant la télévision, mais qu’est-ce que vous nous conseillez pour après ? » Ainsi est née, en 2008, ce que j’ai appelé d’abord « la règle 3-6-9-12 ». Comme le chiffre 3 était assorti de l’injonction « pas de télé avant… », j’ai fait précéder les nombres 6, 9 et 12 d’une formule semblable : « pas de console de jeu personnelle avant 6 ans ; pas d’Internet non accompagné avant 9 ans ; pas de réseaux sociaux avant 12 ans ». En même temps, ces préconisations basées sur des âges précis s’accompagnaient de quatre conseils valables à tout âge : limiter les temps d’écran, choisir avec les enfants les programmes qu’ils regardent, les inviter à parler de ce qu’ils voient et font avec les écrans, et encourager leurs activités de création, avec ou sans écran…

 

 

Les empathies

Imaginez un bateau comme en dessinent les enfants : la coque, les cabines des passagers, et tout au-dessus la cheminée.

Les étapes de la construction de l'empathie

Les étapes de la construction de l’empathie

L’empathie directe est figurée par la coque du bateau. Tous les bateaux ont en effet une coque, et tous les humains possèdent plus ou moins cette capacité. Elle se constitue en trois étapes : l’empathie affective qui permet à partir d’un an de reconnaître l’émotion de l’autre, et en y répondant, de créer un partage émotionnel ; l’empathie cognitive qui permet de comprendre, à partir de quatre ans et demi, que l’autre est différent de soi ; enfin, l’empathie « mature » qui permet, à partir de neuf ans, de se mettre émotionnellement à la place de l’autre en changeant de perspective émotionnelle. Cette troisième et dernière dimension de l’empathie directe est un processus conscient qui nécessite d’être soutenu et encouragé, notamment à l’adolescence.

L’auto empathie (ou empathie pour soi) fait partie aussi de la « coque » car sa construction obéit aux mêmes étapes que la construction de l’empathie directe. Elle consiste à identifier ses propres émotions et ses propres états psychiques, à les accepter et à leur donner un sens.

L’empathie réciproque est figurée par le pont et les cabines des passagers. Elle correspond à la façon dont une personne reconnaît à une autre ce qu’il reconnaît pour lui-même, à la fois dans les domaines de l’estime de soi, du droit d’aimer et d’être aimé, et des droits citoyens. Elle tient la clé du sens moral.

L’empathie intersubjective est figurée par la cheminée. Quand elle fume, c’est que le bateau avance ! Elle consiste à reconnaître à l’autre la possibilité de m’informer utilement sur des aspects de moi-même encore inconnus de moi, de me découvrir, et d’avancer. Elle pourrait bien tenir la clé du bonheur…

Détails

Date :
11 décembre 2017
Heure :
19 h 00 min - 21 h 00 min
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Démocratie & Spiritualité
Téléphone :
0145852987
E-mail :
info@democratieetspiritualite.org
Site Web :
www.democratieetspiritualite.org

Lieu

ODAS,
250 bis Boulevard Saint-Germain codes 25B01 et 62 401
Paris, 75007 France
+ Google Map

En continuant votre navigation, vous acceptez que ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Plus d'infos

En poursuivant votre navigation, vous consentez nous autoriser dans le but d'analyser notre audience et d'adapter notre site internet et son contenu pour qu'il réponde à vos attentes, que nous utilisions Google Analytics, service susceptible d'installer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur.

Fermer