Accueil > Editorial > Ceci n’est pas une lettre.

Ceci n’est pas une lettre.

Bonjour,

Ceci n’est pas une lettre.

Ou plus exactement c’est un numéro spécial de la lettre de D&S, consacré aux « feuilles de route » de nos thèmes d’enquête sur les défis démocratiques & spirituels du monde contemporain.

Petit retour en arrière.

Après le colloque du 25è anniversaire de l’association, en février dernier, et dans les échanges qui ont suivi, nous avons décidé de remobiliser D&S, en essayant de voir comment nous pouvions appliquer notre grille de lecture, celle de l’esperluette, du & qui associe notre recherche conjointe de fécondation mutuelle entre démocratie et de spiritualité, aux grands enjeux du monde contemporain.

Nous avons élaboré une méthode participative et souple qui repose sur une articulation entre, d’une part, des pôles de compétences et, d’autre part, des thèmes de travail, animés par des volontaires.

 

Ces trois pôles, à l’approche transversale, sont les suivants :

-Cheminement, animé par Valérie Pénicaut,

-Action, coordonné par Bertrand Parcollet

-Laboratoire d’idées, animé par Jean-Baptiste de Foucauld

Nous avons ensuite identifié un certain nombre de thèmes de travail, retenus selon trois critères : d’abord l’intérêt porté par nos adhérents aux différents sujets, ensuite la volonté de certains d’entre eux d’être contributeurs sur le thème retenu, et enfin, l’engagement de l’un(e) d’entre nous à en assurer l’animation. Il s’agira pour chaque thème de regarder comment fonctionne l’interaction démocratie/spiritualité et ce qu’elle peut apporter à la résolution des problèmes en cours, avec l’aide de partenaires proches.

Les textes présentés ci-dessous, dans le dossier du mois, ont été élaborés par les adhérents volontaires pour animer chacun de ces thèmes ; ils ont fait l’objet d’une présentation et d’un échange lors du CA du 1er octobre. Ils concernent :

–          La transition environnementale et la réconciliation du social et de l’écologique (animé par Daniel Lenoir)

–          La laïcité (animé par Sébastien Doutreligne)

–          L’entourage spirituel des responsables politiques, économiques et sociaux (animé par Valérie Pénicaut, avec l’appui de Bertrand Parcollet)

–          L’approche inter-convictionnelle des messages spirituels face aux défis d’aujourd’hui (animé par Michel Ray) ; ce sera le sujet de notre prochaine lettre, à la suite de la conviviale du 14 octobre avec Samuel Grzybowski, fondateur de l’association Coexister.

–          La résolution non-violente des conflits (animé par Etienne Godinot)

–          La culture et la civilisation universelle (animé par Jean-Claude Devéze)

–          La question numérique (animé par Bruno Dufay).

Un autre thème « La question migratoire » pourrait être développé, si les conditions de son lancement sont remplies.

C’est dans le & que nous avons l’ambition de mettre notre valeur ajoutée.

Sur chacun de ces thèmes, il ne s’agit pas, comme le font souvent fort bien un certain nombre d’associations ou de think tank -dont certains sont d’ailleurs nos partenaires-de développer une analyse et des propositions. Il s’agit plutôt de voir comment notre approche, qui associe les principes et la délibération démocratique et l’aspiration spirituelle, peut contribuer à faire émerger des solutions et des dynamiques nouvelles, avec la conviction que l’une ou l’autre n’y suffira pas seule, et en s’appuyant sur le triptyque constitué par nos trois pôles : réflexion, cheminement et action.

En nous appuyant sur nos trois pôles de compétence.

Sur la base des feuilles de route qu’ils ont rédigées, les animateurs vont réunir leur groupe pour lancer les travaux. Dans chacun de ces groupes, un référent relié à chacun des pôles jouera le rôle de « force de rappel », de façon à ce que nous nous appuyions bien en permanence sur notre triptyque. Comme vous pourrez le constater en lisant le dossier qui suit, chacun des thèmes fera l’objet d’une approche différente, utilisera une méthode de travail propre à chaque animateur.

Un réseau social D&S

Nous allons essayer de concrétiser notre ambition de faire émerger un « numérique à visage humain » (cf. notre dernière Lettre) en mettant en place une sorte de réseau social interne, qui nous permettra d’échanger en temps réel, sans tomber dans la réunionite et sans limiter la participation aux seuls Franciliens.  Sur chacun des thèmes, vous pouvez donc vous inscrire pour participer en tant que contributeur, ou éventuellement par simple intérêt pour le thème.

Les conviviales mensuelles nous permettront, comme nous l’avons fait avec Samuel Grzybowski de Coexister pour le dialogue inter-convictionnel, d’interroger un « grand témoin » sur chacun de ces thèmes. Ils seront aussi le sujet central de chaque lettre mensuelle.

Un séminaire « sol invictus » réunira les 18 et 19 janvier les animateurs des groupes et les membres du bureau, pour échanger sur une grille de compréhension commune à chacun de ces thèmes et nous étudions la possibilité de consacrer notre prochaine université d’été à cette Enquête sur les défis démocratiques & spirituels du monde contemporain

 

 

Merci aux personnes qui se sentent concernées à un titre ou un autre de faire part de leur intérêt en se signalant directement auprès des animateurs des groupes de travail, dont les adresses sont indiquées ci-dessous.

Jean-Baptiste de Foucauld, Eliane Fremann, Daniel Lenoir

A propos Régis Moreira

Sur le même thème...

L’éditorial n°179 – L’intranquille quête de l’esperluette.

A l’occasion de notre Assemblée générale 2021 le 13 mars : l’intranquille quête de l’esperluette. « …

 

En continuant votre navigation, vous acceptez que ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Plus d'infos

En poursuivant votre navigation, vous consentez nous autoriser dans le but d'analyser notre audience et d'adapter notre site internet et son contenu pour qu'il réponde à vos attentes, que nous utilisions Google Analytics, service susceptible d'installer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur.

Fermer