Accueil > Editorial > Editorial DL lettre n°182 : Démocratie et spiritualité sont dans un bateau ….

Editorial DL lettre n°182 : Démocratie et spiritualité sont dans un bateau ….

EDITORIAL de la lettre n°182 – juin 2021

Démocratie et spiritualité sont dans un bateau ….

« Démocratie et spiritualité sont dans un bateau. Spiritualité tombe à l’eau. Qu’est-ce qui reste ? …. Rien »

Relisant la charte de D&S à l’occasion de la formation « Bienvenue »[1] destinée aux nouveaux adhérents, nous avons pu constater à quel point elle reste d’actualité dans ses intuitions fondamentales. C’était le constat aussi au moment des 25 ans et qui a conduit à relancer le projet, sur la base d’un texte d’orientation élaboré à cette occasion. Ce qui a changé, en revanche, ce sont les défis auxquels sont confrontées, et les démocraties, et les spiritualités ; ce que cherchait à discerner le texte d’orientation et nous a conduit à cette enquête sur l’esperluette engagée après le point d’orgue que fut le vingt-cinquième anniversaire, cette esperluette, &, qui symbolise notre association en associant l’inspiration spirituelle et l’aspiration démocratique,

Ces défis qu’ont à affronter tant la démocratie dans ses fondements -et pas seulement nos démocraties libérales- que la spiritualité dans sa vitalité -et pas seulement les spiritualités, telles qu’elles s’incarnent, notamment dans les religions-, seront au cœur de notre Université d’été[2]. Depuis trois ans nous avons approfondi certains d’entre eux, mais la crise du Covid a rebattu les cartes, et nous souhaitons faire le point.

On connaît la prophétie, apocryphe, de Malraux, selon laquelle « le 21ème siècle sera religieux ou ne sera pas ». On connaît la prophétie de « la fin de l’histoire » de Fukuyama, par victoire par KO des démocraties libérales sur les « démocraties » populaires et leurs régimes totalitaires.  Mais si l’on assiste à un retour, à bien des égards inquiétant, du religieux, tel n’est pas nécessairement le cas de la spiritualité. Et si le libéralisme mondialisé s’est imposé, avec son cortège de victimes collatérales, il suscite des réactions populistes qui risquent d’emporter avec l’eau du bain libéral les fragiles acquis démocratiques. C’est vrai que l’analyse rationnelle des mouvements à l’œuvre à l’échelle de la planète pourrait conduire au pessimisme.

Notre conviction, en tous cas notre hypothèse, c’est que démocratie et spiritualité ont besoin d’un sursaut, d’un sursaut volontaire ; et que ce sursaut sera d’abord spirituel, car c’est lui qui peut nourrir l’optimisme d’une espérance salutaire pour l’humanité. Tel est le sens de l’intitulé que nous avons retenu pour ce moment important de notre intelligence collective qu’est l’Université d’été « Quel sursaut spirituel pour faire face aux défis auxquels est confrontée la démocratie ? »

Daniel Lenoir, Président de Démocratie & Spiritualité

[1] Cf. la rubrique Echos

[2] Cf. la rubrique Echos

A propos Régis Moreira

Sur le même thème...

L’éditorial n°179 – L’intranquille quête de l’esperluette.

A l’occasion de notre Assemblée générale 2021 le 13 mars : l’intranquille quête de l’esperluette. « …

 

En continuant votre navigation, vous acceptez que ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Plus d'infos

En poursuivant votre navigation, vous consentez nous autoriser dans le but d'analyser notre audience et d'adapter notre site internet et son contenu pour qu'il réponde à vos attentes, que nous utilisions Google Analytics, service susceptible d'installer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur.

Fermer