Accueil > Non classé > 16L184: COMMUNIQUÉ  Le Pacte Civique prépare l’avenir à l’occasion de son 10ème anniversaire 

16L184: COMMUNIQUÉ  Le Pacte Civique prépare l’avenir à l’occasion de son 10ème anniversaire 

Penser, agir, vivre autrement en démocratie 

COMMUNIQUÉ 

Le Pacte Civique prépare l’avenir à l’occasion de son 10ème anniversaire 

Le Conseil Économique, Social et Environnemental accueillait ce vendredi 24 septembre le dixième  anniversaire du Pacte civique avec un objectif : construire la société post-covid.

Le Pacte civique, fondé en 2011 par plusieurs associations humanistes et des personnalités, réunies notamment  autour de Jean-Baptiste de Foucauld, rassemble des citoyens et des organisations qui s’engagent dans un pacte  visant à construire ensemble un avenir désirable pour tous. Son identité est définie par quatre valeurs :  créativité, sobriété, justice et fraternité. Elles ont vocation à être déployées de manière cohérente et  simultanée, dans trois champs de progrès et de transformation : le niveau de nos comportements individuels,  celui du fonctionnement de nos organisations et enfin, le niveau national et institutionnel, cadre de  l’élaboration et de l’évaluation des politiques publiques.

 

Des thématiques au cœur des préoccupations actuelles 

Tout au long de cette journée, se sont succédé exposés, rencontres, échanges et tables rondes autour de deux  questions qui sont au cœur de l’action du Pacte Civique : Quel modèle de changement pour demain dans une  démocratie renouvelée ? Comment le système politique fera-t-il face au double défi de la sobriété et de la  fraternité ? 

Les nouvelles formes de représentation citoyennes, les choix qu’implique la transition écologique, l’accessibilité  des services publics pour les plus défavorisés, l’urgence d’une nouvelle façon de consommer, les contraintes  liées à la croissance verte, les moyens nécessaire pour une transformation de notre modèle de production, les  solutions au chômage de longue durée, la transformation des politiques publiques, la qualité de la gestion RH des entreprises, l’importance de la fraternité dans notre société post-covid, le rôle de l’Europe politique de  demain, etc.

Un casting exceptionnel 

De nombreuses personnalités ont répondu présentes à l’appel de cette journée d’échanges :  Laurent Berger (Secrétaire général de la CFDT),

Louis Gallois (Haut fonctionnaire et dirigeant d’entreprise, SNCF, Peugeot Citroën), Karima Delli (Députée européenne EELV),

Claire Hédon (Défenseure des droits),

Collectif Pacte Civique 

250 Bis, Boulevard Saint Germain – 75007 Paris Tél. : 01 44 07 00 06 – https://www.pactecivique.fr

2

Hugues Sibille (Président de la Fondation du Crédit coopératif),

Pascal Canfin (Député européen Renew Europe),

Johanna Rolland (Maire de Nantes),

Stéphane Rozès (Sondeur d’opinion, ancien DG de l’Institut CSA, Professeur à Sciences po), Patrick Viveret (Philosophe, Conseiller référendaire honoraire à la Cour des comptes), Maxime de Rostolan (Entrepreneur en agroécologie et lobbyiste),

Mathilde Imer (Démocratie ouverte, architecte de la Convention citoyenne pour le climat) Radia Bakkouch (Education populaire, Coexister).

Quelques moments forts 

« Répondre au défi social, c’est accompagner les parcours de vie, reconnaître la singularité » ; « Si on pensait  qu’il est trop tard, je ne serais pas là » ; « Il n’y a pas trop d’impôts, il y a mal d’impôts » – Laurent Berger 

« La pauvreté, c’est aussi l’impossibilité d’accéder à ses droits » ; « Le droit d’accéder aux services publics est  fondamental » ; « La défense des droits des plus fragiles est importante si l’on ne veut pas que s’accroisse la  défiance vis-à-vis de la démocratie » – Claire Hédon 

« Relancer l’éducation populaire est indispensable. Une partie de la population n’a pas accès au  discernement » ; « Il faut un plan européen de développement de l’économie sociale et solidaire » – Hugues  Sibille 

« Il faut retrouver une forme de récit national, sans être déconnecté du réel » ; « Une réponse concrète : la  gratuité des transports en commun » ; « Il faut reconnecter la politique et le quotidien » – Johanna Rolland 

« La fraternité et la sobriété sont de l’ordre du vital » – Patrick Viveret 

« Le néo libéralisme est remis en cause, les ressources de la planète sont limitées… C’est donc le retour du  politique » ; « Avec la mondialisation, les individus se sentent dépossédés de leur avenir » – Stéphane Rozès 

« Sans écologie les classes populaires et les plus pauvres ont tout à perdre » ; « Il faut une croissance… mais  sélective » – Karima Delli  

« La jeunesse est là, bien présente, ne voulant pas se faire voler son avenir » ; « L’agroécologie n’est pas une  solution, c’est la seule ! » ; « Une croissance basée essentiellement sur l’exploitation des ressources naturelles  n’est plus viable » – Maxime de Rostolan 

« Il faut lancer le pays dans une croissance éco-responsable » ; « Il va falloir du pognon, de la croissance pour  financer toutes les transitions » ; « Il faudrait réintroduire une planification de l’action publique » – Louis  Gallois 

« Le Pacte vert européen se fonde sur un triptyque : technologie, norme, contrat » – Pascal Canfin 

« Le flux des désirs est plus abondant que les moyens pour y répondre » ; « La démocratie est une  construction permanente » – Jean Baptiste de Foucauld

Collectif Pacte Civique 

250 Bis, Boulevard Saint Germain – 75007 Paris Tél. : 01 44 07 00 06 – https://www.pactecivique.fr

3

La publication d’un sondage exclusif sur la sobriété 

Au cours de cette journée, les résultats d’un sondage exclusif réalisé par l’Institut ViaVoice ont été révélés  avec des résultats surprenants.

Un peu plus d’un Français sur deux se sent poussé à consommer plus que ce qui est nécessaire. Les  Français estiment qu’ils surconsomment dans les domaines de l’habillement, de l’alimentation et de la  consommation énergétique.

72 % seraient prêts à aller vers plus de sobriété à l’avenir.

Les Français souhaitent modifier leur comportement et plébiscitent la consommation de produits  locaux (85 %), la limitation de leur consommation énergétique (81 %), et l’attention portée à la  provenance et la composition des produits de consommation (81 %).

Fait notable : les Français se sentant limités ou restreints dans leur consommation élémentaire  (habillement, alimentation, énergie) sont autant réceptifs au concept de sobriété que la moyenne des  Français.

Les raisons écologiques font partie des principales motivations pour lesquelles une partie des Français  limitent ou visent à diminuer leur consommation, notamment énergétique. La lutte écologique est  perçue comme l’un des principaux objectifs que devrait se fixer la société.

Mais la sobriété doit rimer avec liberté. Si une nouvelle façon de consommer est privilégiée par  rapport à une limitation pure et simple, il est cependant essentiel pour les Français de conserver une  liberté dans leur consommation, ainsi qu’une possibilité pour eux de se « faire plaisir ».

Des propositions de réformes indispensables 

De ces échanges, riches et constructifs, sont ressortis quelques lignes de force répondant aux enjeux de la  période électorale qui s’ouvre :

L’urgence à répondre de manière précise et planifiée à l’angoisse de notre jeunesse sur la planète  dont elle va hériter.

Une action sociale qui réponde aux problèmes concrets que rencontrent les citoyens dans leur vie  quotidienne et qui accompagne les plus démunis.

Le renouveau de nos institutions pour s’attaquer enfin à la coupure entre le monde politique et les  citoyens qui mine les fondements de notre démocratie.

La construction d’une Europe proche des Européens qui porte une nouvelle vision de l’économie et  des relations internationales.

Pour aller plus loin  

Les vidéos des débats et les résultats complets du sondage Viavoice sur la sobriété sont disponibles auprès du  Pacte Civique.

Contact presse : Charles Cusseau : tél : 01 44 07 00 06 – courriel : contact@pacte-civique.org. https://www.pactecivique.fr

Collectif Pacte Civique 

250 Bis, Boulevard Saint Germain – 75007 Paris Tél. : 01 44 07 00 06 – https://www.pactecivique.fr

A propos Régis Moreira

Sur le même thème...

12L184: Contribution d’Olivier CHAZY

Démocratie et spiritualité Le week-end dernier se réunissait à Lyon une soixantaine de volontaires, principalement …

 

En continuant votre navigation, vous acceptez que ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Plus d'infos

En poursuivant votre navigation, vous consentez nous autoriser dans le but d'analyser notre audience et d'adapter notre site internet et son contenu pour qu'il réponde à vos attentes, que nous utilisions Google Analytics, service susceptible d'installer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur.

Fermer