Accueil > Non classé > 6L185 UNE SOIRÉE AVEC LES ÉDITIONS ARFUYEN

6L185 UNE SOIRÉE AVEC LES ÉDITIONS ARFUYEN

UNE SOIRÉE AVEC LES ÉDITIONS ARFUYEN

 

Mention spéciale du Prix Ecritures & Spiritualités, pour l’ensemble de leur travail.

Le 13 octobre,  une cinquantaine de personnes ont assisté à un grand moment littéraire, en hommage au travail de Gérard Pfister,  éditeur de la maison Arfuyen, qui publie, depuis  les années 70, des livres d’auteurs spirituels rares ou méconnus,  contemporains ou anciens.

Il était passionnant d’entendre l’éditeur évoquer la relation entre littérature et spiritualité, un spirituel qui s’adresse à tous, croyants ou non croyants.

Le catalogue comprend notamment des traductions inédites de mystiques rhénans, des  poètes,  et une nouvelle collection destinée à mettre à la portée du plus grand nombre des extraits  d’auteurs  classiques mais dont l’œuvre peut paraître intimidante. « Ainsi parlait »…  puise dans la richesse d’une œuvredes pépites qui peuvent donner le goût de rentrer dans les textes.

Catherine Chalier, philosophe, membre du jury du prix Ecritures & Spiritualités et auteure et traductrice de l’hébreu (les maîtres hassidiques) chez Arfuyen a insisté sur l’engagement poétique, littéraire et spirituel de la maison Arfuyen et la richesse incomparable de ses publications.
Karima Berger, romancière, dit sa gratitude d’avoir pu découvrir dès les années 1980 grâce à Arfuyen des textes inédits en français de grands auteurs du monde musulman (Rabi’a, Nifarï, Farrokhzad, Quabbani).
Les deux écrivaines ont rendu un chaleureux hommage au travail d’édition singulier, précieux, patient.

« Je ne fais que des livres dont je pense qu’ils vont apporter quelque chose au lecteur,  qui peut en sortir grandi ». C’est ainsi que Gérard Pfister parle de sa passion du métier d’éditeur libre, indépendant.

Deux poètes publiés par lui,  Cécile Holdban et  Jacques Goorma ont aussi témoigné de leur compagnonnage fécond avec l’éditeur.

Ils ont lu des extraits de ces mots qui  accompagnent nos vies.

Nous vous invitons à les écouter et à écouter Gérard Pfister parler de sa passion pour les textes, pour les auteurs, pour le livre,  pour la découverte.

Il n’est pas anecdotique de noter deux axes qui font aussi la singularité de ce catalogue : les voix de femmes, notamment poétesses,  et l’Alsace y ont une grande part sans exclusive, car  « toute création a besoin d’un lieu pour s’enraciner dans l’universel ».

Arfuyen pour beaucoup de lecteurs,  est un de ces lieux.

Pour découvrir ou redécouvrir Arfuyen, abonnez-vous à le lettre du Lac noir et visitez leur site

Éditions Arfuyen – littératures — spiritualités — sciences humaines

Découvrez aussi le beau site poétique qu’anime Cécile Holdban :

Ce qui reste: Accueil

A propos Régis Moreira

Sur le même thème...

18L185 Partenariat: Comité Chrétien de Solidarité avec les Chômeurs et les précaires (CCSC)

Démocratie & Spiritualité Partenariats D & S – CCSC – Réunion du 22.10.21   Le …

 

En continuant votre navigation, vous acceptez que ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Plus d'infos

En poursuivant votre navigation, vous consentez nous autoriser dans le but d'analyser notre audience et d'adapter notre site internet et son contenu pour qu'il réponde à vos attentes, que nous utilisions Google Analytics, service susceptible d'installer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur.

Fermer