Accueil > Non classé > 7L186 Repères pour les élections JCD

7L186 Repères pour les élections JCD

Libre propos de Jean Claude Devèze

 

Repères pour contribuer à une campagne électorale à la hauteur des enjeux

 

Les échéances de 2022, importantes pour notre devenir commun, requièrent pour voter de façon responsable de comprendre la complexité de notre situation politique et sociale. Cette dernière se caractérise par un climat général d’inquiétudes et d’incertitudes, une inclination à dire non au lieu de chercher des voies constructives, une usure démocratique porteuse d’abstention, un civisme à la peine, un dialogue citoyen en déshérence, une déstructuration politique se manifestant par une montée de l’extrême droite nationaliste et identitaire, par un centre fluctuant et par de fortes divisions à gauche 1.

Dans le numéro de La Vie du 18 décembre, l’éditorial d’Aymeric Christensen, l’interview d’Alain Bergougnoux et la chronique de Gaël Brustier apportent des éclairages complémentaires. Ces articles permettaient en particulier d’affiner le diagnostic sur les difficultés de la gauche à se rassembler à un moment où les thèmes d’extrême droite que sont la sécurité, l’identité, l’immigration, largement repris par la droite, polarisent le débat politique. Il était aussi attiré notre attention sur les méfaits d’élections présidentielles où, tous les cinq ans, un nouveau messie est attendu 2. Il était par ailleurs proposé des chantiers à conduire par la gauche, à savoir, dépasser ses clivages sur l’Europe, la laïcité, la gestion de l’immigration et surtout se réconcilier avec sa base populaire en répondant aux aspirations à la protection sociale, à une meilleure redistribution et à la qualité des services publics. D’autres pistes de travail étaient enfin évoquées comme la nécessité de trouver des convergences en matière d’éducation, de justice, de santé, de logement, de valorisation du travail.

Pour élever le débat politique à la hauteur des enjeux et pour redonner sens à notre vie démocratique et foi en la politique, les candidats, les organisations de la société civile et les citoyens pourraient centrer leurs efforts sur les trois priorités suivantes à inscrire dans la durée : pour réussir le renouveau de notre démocratie, contribuer à promouvoir le débat politique, l’éducation populaire et civique et l’implication citoyenne 3 ; pour inventer le devenir de notre société, promouvoir une dynamique interactive entre l’économique, le social et l’écologique en veillant à plus de justice, de sobriété et de fraternité ; pour favoriser l’insertion des citoyens du local au global, appuyer ce qui permet à la fois leurs ancrages territoriaux et leurs implication pour édifier un monde plus humain, une Europe plus solidaire et une Terre plus habitable.

Faire vivre une espérance dans le climat délétère actuel, promouvoir une éthique permettant de combattre les démesures et les indifférences, rendre cohérents nos prises de conscience et nos actes, unir les Français requièrent la consolidation de notre socle républicain, la promotion d’une culture dialoguante et d’une société éducative, notre vitalité spirituelle 4.

 

1- La recomposition politique a été accélérée par le big-bang de la présidentielle de 2017. Les analyses de Jérôme Fourquet soulignent l’importance prise par le courant euro-libéral, la mouvance écologique, le mouvement national-populaire, à quoi s’ajoute le nouveau prolétariat des marginalisés de la consommation de plus en plus tentés par l’abstention.

2- Nous risquons en 2022 une campagne électorale manichéenne, porteuse de plus de violences verbales ou même physiques que de débats constructifs permettant de faire émerger une vision et un projet communs.

3-Pour promouvoir la qualité démocratique de la base au sommet, le Pacte civique va proposer de réunir après les élections une convention citoyenne pour examiner comment mieux impliquer les citoyens et leurs organisations et comment réformer nos institutions.

4- Ces thèmes, entre autres, sont développés dans mon prochain livre édité début 2022 par Chronique sociale. Il s’intitule 12 enjeux pour un devenir commun – Choisir, inventer, édifier ensemble.

A propos Régis Moreira

Sur le même thème...

10L191: Il faut une révolution politique, poétique et philosophique. Aurélien Barrau

  « Il n’y a pas de grâce sans incompréhension », mais il y a …

 

En continuant votre navigation, vous acceptez que ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Plus d'infos

En poursuivant votre navigation, vous consentez nous autoriser dans le but d'analyser notre audience et d'adapter notre site internet et son contenu pour qu'il réponde à vos attentes, que nous utilisions Google Analytics, service susceptible d'installer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur.

Fermer