Accueil > Non classé > 8L192 : Enjeux pour un devenir commun

8L192 : Enjeux pour un devenir commun

Jean-Claude Devèze : 12 Enjeux pour un devenir commun
Choisir, inventer, édifier ensemble
Préface de Jo Spiegel
Ed. Chronique sociale, Lyon, 2022

JCD le 29 juillet 2022

La citation d’Antonio Gramsci « Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres », mise en exergue, résume bien l’interpellation de cet essai.

Il est évident que nous devons impérativement changer et réussir ce changement de société. Six premiers défis sont à relever : dialogue, communication, éducation, développement de la qualité démocratique, incarnation d’une république civique ainsi que des cheminements spirituels pour donner sens.

C’est exigeant mais, comme le dit Jo Spiegel dans sa préface, nous sommes au pied du mur : nous devons refuser des approches manichéennes, approfondir la complexité à la suite d’Edgar Morin et accepter la transformation en profondeur. Et ensemble, évidemment, il ne s’agit pas d’attendre une décision venant d’en haut, mais de s’impliquer.

Dans la seconde partie, Jean-Claude Devèze relève les dynamiques sociales, économiques et écologiques à humaniser à travers trois défis : un contrat social et fraternel, une économie sociale et écologique, une écologie intégrale. Les Français ont perdu confiance, ils craignent – à tort – l’effondrement de leur civilisation ; l’immigration est indispensable au bon fonctionnement du pays mais l’intégration et l’éducation ouvrant à une culture commune posent toujours problème. Il faut responsabiliser la société : les jeunes en formation, les acteurs aux commandes et les seniors, nous sommes tous concernés. Si nous voulons garder notre terre habitable, il est impératif de renforcer les responsabilités sociales et environnementales de tous, des entreprises comme des particuliers.

La troisième partie du texte traite enfin de trois enjeux qui s’articulent : s’ancrer dans les territoires pour développer les dynamiques locales, s’orienter vers une Europe humaniste et démocratique et poursuivre l’utopie d’une civilisation-monde plurielle.

Si tout cela est très exigeant, c’est aussi et surtout pédagogue, optimiste, encourageant. L’auteur propose pour chaque enjeu des items à mettre en débat dans des groupes « à la base », car ce n’est qu’en partant du peuple en recherche d’un devenir commun que la mutation requise sera possible. Fraternellement, nous pouvons y arriver en montrant l’exemple et allant de l’avant. Nos jeunes, conscients pour beaucoup d’entre eux des enjeux, ont l’énergie nécessaire pour inventer le monde nouveau s’ils trouvent ensemble le souffle pour affronter des temps décisifs.

Ce livre, précieux vadémécum pour avancer, est à mettre en toutes les mains. Il est aussi la transmission de l’expérience de toute une vie.

Monika Wonneberger-Sander, été 2022

A propos MC

Sur le même thème...

5L192 : Note de Bernard Ginisty, Démocratie et Spiritualité

Démocratie et spiritualité (Note de Bernard Ginisty écrite en 1991 en vue de la création …

 

En continuant votre navigation, vous acceptez que ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Plus d'infos

En poursuivant votre navigation, vous consentez nous autoriser dans le but d'analyser notre audience et d'adapter notre site internet et son contenu pour qu'il réponde à vos attentes, que nous utilisions Google Analytics, service susceptible d'installer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur.

Fermer